Cuisinez avec Conran : L’art de vivre en cuisine

En 2005, notre fondateur Sir Terence Conran est nommé le restaurateur le plus influent de Grande-Bretagne - et pour cause. Alors que nous continuons de représenter son œil affûté pour le design, Sir Terence travaille dans l'industrie de la restauration depuis les années 1950. Ayant réussi à faire évoluer la culture culinaire britannique au fil du temps, son influence reste encore palpable aujourd'hui, près de 70 ans après ses débuts dans ce secteur.

Après avoir publié plus de 30 livres sur la décoration d'intérieur et la gastronomie, il n'est pas surprenant que les deux disciplines se soient croisées plus d'une fois tout au long de la carrière de Sir Terence, les deux ayant convergé plus qu'on ne pourrait l'imaginer. Découvrons la vie de Sir Terence en cuisine, des origines de Soup Kitchen à la légendaire brique à poulet, et tournons-nous vers l'avenir pour voir comment son influence résonne encore auprès des jeunes générations.

 

Sir Terence Conran déjeunant en plein air.

 

INTRODUCTION

En 1953, alors que le Royaume-Uni traverse sa treizième année de rationnement, Sir Terence Conran revient d'un long voyage à Paris avec un appétit rassasié et une idée alléchante. Il crée Soup Kitchen, un tout nouveau concept qui contraste totalement avec la grisaille ambiante de la Grande-Bretagne d'après-guerre, et propose au menu des soupes de lentilles fumantes, des tranches de pain, un assortiment de fromage français et des tartes feuilletées aux pommes - sans compter le décor. Dans le style signature de Sir Terence, chez Soup Kitchen les sols sont noirs et blancs, les tables carrelées et la machine à café de marque Gaggia, deuxième marque de machine à café du Royaume-Uni.

 

L'iconique vitrail du restaurant Bibendum au sein de l'immeuble Michelin, dans le flagship The Conran Shop de Chelsea.

 

INNOVATION

Avec l'ouverture de Soup Kitchen, Londres a été initiée à un avant-goût du continent, qui va se poursuivre avec les magasins créées par Sir Terence, The Conran Shop et Habitat. Les rayons des magasins sont remplis de pots artisanaux en terre cuite, de paniers tissés et d'ustensiles de cuisine uniques qui font sortir la cuisine de l'ère de la première guerre mondiale. Pendant ce temps, des articles légendaires comme la brique à poulet viennent mettre à mal la notion de plats cuisinés insipides, sans faire de la cuisson un inconvénient.

Citant les classiques d'Elizabeth David comme les livres à emmener sur une île déserte, Sir Terence a été très inspiré par son ouvrage sur la cuisine provençale, et a imité ses recettes simples mais savoureuses tout au long de sa carrière. Un an après le lancement de Soup Kitchen, Orrery ouvre ses portes sur Kings Road, Chelsea, suivi du restaurant Neal Street, qu'il ouvre avec sa soeur Priscilla et le mari de celle-ci, Antonio Carluccio – devenu depuis un nom commun. En 1987, le restaurant Bibendum voit le jour dans le cadre exceptionnel de l’immeuble Michelin, qui abrite encore aujourd'hui le restaurant et le flagship de la marque The Conran Shop. L'ouverture du restaurant Bibendum a ouvert la voie à bien d'autres : Le Blueprint Café, le Pont de la Tour, Quaglinos, Butler's Wharf Chop House, le Coq d'Argent, Floridita et Le Boundary comptent parmi plus des 55 restaurants ouverts par Sir Terence, faisant résonner dans la décoration sa signature emblématique “Plain, Simple, Useful”.

 

L'emplacement d'origine du restaurant Orrery sur Kings Road, Chelsea. Le restaurant se trouve désormais au-dessus du magasin The Conran Shop de Marylebone.

 

INFLUENCE

L’art de la cuisine et de la gastronomie se transmet de génération en génération chez les Conran, la plupart des enfants de Sir Terence étant impliqués dans ce secteur aujourd’hui. Caroline Conran, mère de Sophie, Tom et Ned Conran, a écrit le livre The Conran Cookbook, tandis que Sophie et Tom tiennent un Supper Club et que Sophie a elle même écrit le livre Sophie Conran Pies. Tom et Ned sont tous deux des restaurateurs professionnels, tandis que les magasins Conran Shop à Chelsea et Marylebone sont dotés entre leurs murs de beaux restaurants, notemment le restaurant Conran Kitchen récemment rénovée au rez-de-chaussée du magasin de Marylebone.

Les sphères d'influence culinaire de Sir Terence continuent d'avoir un impact encore aujourd'hui et se projettent même plus loin dans le futur. En effet, lors des fondations du nouveau Design Museum à Kensington, Sir Terence y a enterré dans le sol une capsule témoin, qui sera ouverte dans 100 ans. Il y a placé un iPhone, afin qu'un objet de technologie de pointe actuel puisse être considéré un jour comme une antiquité, une bouteille de Bourgogne (il prie que 2012 ait été une bonne année pour le vin français) et une boîte d'anchois – un mets qu'il pense être encore meilleur dégusté après un siècle de maturation. Quelque soit la façon dont nous le voyons, il est clair que l'avenir de Conran sera délicieux.

 

Vous vous sentez inspirés ? Retrouvez l'ensemble de notre collection Table & Cuisine

 

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Recevez des offres exceptionnelles et les dernières sorties en avant-première.