Anish Kapoor au Grand Palais

Après avoir vu les photos, lu les critiques et écouté l’enthousiasme de nos amis qui l’ont vue, nous ne pouvons plus attendre pour nous rendre à l’exposition Leviathan d’Anish Kapoor.

Kapoor est le 4ème artiste à être invité pour créer une installation au Grand Palais, après Anselm Kiefer, Richard Serra et Christian Boltanski, pour l’évènement annuel « Monumenta » créé en 2007 par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Leviathan a des critiques dithyrambiques – même de la part de ceux qui ne sont pas à priori fans – qui reconnaissent que la nature et l’envergure de son œuvre conviennent parfaitement à un vaste espace,
tel que celui de la Nef du Grand Palais.

Il a dédicacé cette oeuvre à l’artiste chinois emprisonné Ai Weiwei, dont le cercle en bronze Zodiac Heads a été récemment installé dans la cour de Somerset House, à Londres.

La sculpture en forme de ‘baleine’ mesure 35 mètres de hauteur, soi quasiment la hauteur d’un immeuble. Elle a été réalisée en PVC et, sur certaines photos (qui ont été prises avant qu’elle ne soit gonflée), nous pouvons voir qu’elle ressemble plus à une peau de serpent abandonnée ou à « Alien » qu’à un véritable monstre des mers.

Son corps gorgé de sang rouge, qu’on expérimente en premier puisque les visiteurs sont invités à entrer dans l’œuvre, pour s’immerger dans la couleur, a été décrit à tour de rôle comme un utérus, un ventre ou même des intestins, et on dit que le bourdonnement permanent d’un ventilateur ajoute à l’impression que vous évoluez au sein d’un organisme vivant.

Si vous avez visité l’exposition, n’hésitez pas à nous faire part de vos impressions !

Jusqu’au 23 juin au Grand Palais. Photographies de Didier Plowy – tous droits réservés, Monumenta 2011, Ministère de la Culture et de la Communication.


Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Recevez des offres exceptionnelles et les dernières sorties en avant-première.