Sascha Lobe Headshot

Conversation avec Sascha Lobe de Pentagram

À l’occasion du centième anniversaire du Bauhaus, The Conran Shop s’est entretenu en exclusivité avec Sascha Lobe de la célèbre agence Pentagram. Le designer graphique allemand est derrière la nouvelle identité visuelle du musée Bauhaus-Archiv et la police de caractères officielle célébrant les 100 ans du mouvement.

 

D’où vous vient votre intérêt pour le design graphique ?

J’ai toujours été intéressé par l’architecture, le design produit, la photographie et le design graphique. C’est en découvrant un jour le travail d’un studio de design berlinois Ott + Stein, que j’ai su que le design graphique était pour moi. Leur travail m’a profondément inspiré, il était très clairement dans la continuité d’une tradition Bauhaus.

Sascha Lobe Bauhaus police de caractères | Image de L2M3

Sascha Lobe Bauhaus police de caractères | Image de L2M3

 

Votre travail est extrêmement varié, il combine à la fois graphisme, architecture et design 3D. Comment décrieriez-vous votre travail et quelle est votre méthode pour vous lancer dans un nouveau projet ?

Le concept du Bauhaus décrit précisément mon travail et ma méthodologie, il s’agit avant tout d’une vision holistique de tout. En Allemagne, le concept de ‘Gesamtkunstwerk’ (Œuvre d’art totale) est issu d’une longue tradition qui remonte au mouvement romantique. Appliqué au design graphique moderne, cela signifie qu’un même langage holistique est traduit sous différentes formes : branding, architecture, 3D, animations, tout est fondé sur l’idée de développer des identités visuelles.

 

Quelle a été votre première réaction quand vous avez remporté le projet de la nouvelle identité visuelle de Bauhaus-Archiv ?

J’étais ravi ! Je pense que le Bauhaus est toujours un sujet extraordinaire avec une influence universelle sur tous les designers importants et leurs travaux. Il ne fait aucun doute qu’il existe actuellement une tendance grandissante vers un des principes clefs du Bauhaus, retranscrit par la célèbre citation  « Less is more ». Ce principe défini l’importance de la qualité de l’artisanat, l’idée que la forme suit la fonction et que les ornementations superflus ne sont pas nécessaires.

Cela résonne également avec le mouvement Slow qui défend la durabilité, l’artisanat local, le lien avec les autres ainsi qu’un rythme de création permettant de produire de la qualité et non de la quantité. Quel designer graphique refuserait de travailler pour une telle institution ?

 

Nouvelle identité visuelle Bauhaus Archiv | Images de Sascha Lobe

Nouvelle identité visuelle Bauhaus Archiv | Images de Sascha Lobe

 

Etait-il intimidant de travailler pour une institution allemande aussi iconique ?

Cela va paraître un peu scolaire, mais je vais citer Sir Thomas More : « La tradition est la transmission d’une flamme, et non la vénération de cendres ». Pour moi, il était cependant essentiel de commencer à partir d'un point de départ que j’ai trouvé très facilement dans la tradition du Bauhaus. Nous avons conscience de l’impact de ce projet et que nous sommes de simples hommes sur des épaules de géants. Nous avons la chance d’avoir l’opportunité de travailler sur un héritage aussi important. Même si le comité de direction du Bauhaus-Archiv était sceptique, ils nous ont laissé cette liberté essentielle pour créer un système cohérent qui servira de référence pour les dix prochaines années, si ce n’est plus. Nous n’avons pas tout à fait copié ou mis à jour, nous lui avons donné une extension en le modernisant.  En apportant aussi un cadre qui permettra de futures extensions et qui nous offrira un territoire d’expérimentation.

 

Découvrez l'intégralité de notre collection Bauhaus ici.

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Recevez des offres exceptionnelles et les dernières sorties en avant-première.