Adding this item will move the items currently in your basket to your wishlist

Notre invité: Polly Williams

Polly Williams, auteur du best-seller The Rise and Fall of a Yummy Mummy, nous dévoile ses produits Conran Shop préférés :

Flâner sur le site de vente en ligne Conran Shop est un de mes passe temps d’écrivain préférés.
J’y trouve des choses géniales, du bon marché et du classique mais aussi des pièces de design
qu’on n’achète qu’une fois dans sa vie.

C’est une table haute qui est en haut de ma liste. A la maison, la vie de famille tourne autour de la cuisine et la table Valérie en chêne d’Emma Rudman, est ma table idéale. Grande, conviviale, rassurante, c’est
la version moderne de la traditionnelle table de ferme. Mes 3 enfants pourraient taper dessus facilement, et comme tous les meubles de qualité en bois, elle serait de plus en plus belle au fil du temps.

J’adorerais lever la tête et contempler les lampes de la suspension de Peter Bowles au dessus de ma table haute. Les abat-jour en bone china diffusent une lumière chaude et douce  – très flatteuse pour le teint, par rapport à d’autres – et ces lumières délicates assemblés ensemble me font penser
à un bouquet de perce-neige. Juste ravissant.

Depuis que j’ai des enfants et que je cuisine plus que je ne m’allonge dans le canapé, j’ai un truc avec les tabliers. Le tablier Country en lin est parfait. Il est un peu rustique sans être mièvre. Et sa taille appropriée permet de protéger mes vêtements.

J’ai acheté récemment de la vaisselle Wonki Ware et je l’aime totalement.
Elle est simple, avec une touche artisanale, mais aussi épurée et moderne. Le saladier fait de n’importe quelle salade préparée à la hâte une oeuvre d’art pop. La vaisselle de Sophie Conran a la même esthétique mais est plus abordable.
J’ai beaucoup de ses pièces de vaisselle dans ma cuisine.

Ah, les savons de La Compagnie de Provence ! J’ai l’habitude de les acheter à l’Ile de Ré quand nous passons nos vacances en France. Surtout j’aime le dessin des bouteilles, très chic et très simple, et les savons sont formidables. Mon préféré a toujours été celui à la figue. C’est l’odeur d’une chaude après--midi en France.

Le fauteuil et le repose-pieds Eames en blanc… Ok, c’est un peu un rêve mais c’est comme ça! Je l’aime parce qu’il s’agit au départ d’un cadeau pour Billy Wilder, le réalisateur de « Certains l’aiment chaud ». Et il est toujours là, un énorme morceau d’Hollywood d’inspiration sexy.

La chaise DSW, c’est le dessin le plus discret des Eames, celui qui est le plus mon style. J’ai toujours aimé ces chaises, où le piètement en patins d’érable contraste avec la coque en plastique de l’assise. Ca fait partie de ces chaises qui sont vraiment ce qu’elles doivent être, d’une façon ou d’une autre.

J’ai un truc avec les rayures. Les tapis de couloir sont parfaits pour étouffer le bruit et rendre le contact des pieds sur le sol plus agréable. J’aime la simplicité de son dessin et ses couleurs sourdes.

Maintenant, quelle petite fille ne voudrait pas de cette chaise Lou Lou ? Elle est rose. C’est une Ghost miniature. Elle est de Philippe Starck. N’est-elle pas adorable ?

Le canapé Oswald de Philip Timings en lin est élégamment proportionné mais a également un côté nonchalant. Bien que ce soit le rose foncé que j’aime, je pense que le beige est parfait car il va avec tout. Je ne m’en suis jamais lassée et je le regarderai encore avec plaisir dans 5 ans ! Il fait partie de ces canapés qui n’écrasent pas la pièce  mais s’intègre subtilement. Comme beaucoup de chose dans cette liste, plus je le vois et plus je l’aime.

Le nouveau roman de Polly Williams It Happened One Summer est publié chez Headline.

 

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Découvrez en avant-première nos nouveautés, notre actualité et nos événements.