Comment choisir un luminaire ?

Utilisés de façon imaginative, les luminaires peuvent considérablement changer votre intérieur, en effet notre perception des couleurs, des formes et des textures est grandement influencée par la lumière. Un mauvais éclairage peut rendre terne un espace pourtant bien décoré et agencé, tandis qu’un éclairage adapté peut créer une ambiance, un environnement, un univers, même à la plus ordinaires des pièces. Notre guide d’achat vous donnera les clés sur la manière dont choisir votre luminaire.

Selon la pièce

Salon

 

Il est recommandé d’avoir plusieurs éclairages différents dans votre salon, en fonction de l’heure de la journée ou des différentes ambiances que vous souhaitez créer. Par exemple, une lampe à variateur vous permettra de diffuser une lumière plus ou moins tamisée, une lampe de bureau vous offrira un éclairage idéal près d’un fauteuil pour la lecture et une suspension donnera une lumière directe sur une table basse.

 

Entrée

 

Une suspension peut suffire pour éclairer une entrée, mais si cette-dernière est plutôt sombre, optez pour deux suspensions à niveaux différents pour créer un jeu de lumières. Vous pouvez également ajouter des petits éclairages supplémentaires près des portemanteaux et des miroirs.

Cuisine

 

Les suspensions à abat-jour large offriront une source lumineuse souvent suffisante pour la cuisine. En fonction de l’emplacement de vos plans de travail, vous pouvez également choisir un éclairage directionnel ou une série de suspensions afin de mettre en exergue des zones individuelles, tel qu’un îlot central. Afin d’ajouter de la convivialité à votre espace, nous vous recommandons d’intégrer des lampes néon dissimulées sous vos placards pour un éclairage optimal.

 

Salle à manger

 

Un variateur de lumière dans votre salle à manger sera particulièrement adapté en fonction de l’ambiance que vous souhaitez créer dans la pièce. Pour un repas en famille ou entre amis, il est essentiel de concentrer l’éclairage sur la table principale, comme par exemple à l’aide de suspensions, orientées idéalement sur le centre de la table, afin de ne pas éblouir les convives.
S’il s’agit d’une table rectangulaire, plusieurs suspensions seront alors nécessaires.

Chambre

 

Avoir une petite lampe de chevet agrémentera votre chambre d’une touche de style et de confort. Optez pour un modèle de table ou sur pied suffisamment haut pour éclairer votre livre et muni d’un câble facilement atteignable de votre lit. Il est important d’avoir un éclairage à la fois chaleureux et relaxant pour le soir et lumineux pour la journée. Si l’espace vous manque, choisissez des lampes murales, pratiques et ajustables.

 

Salle de bain

 

Une petite salle de bain ne nécessite en général qu’un seul éclairage, à savoir qu’une lumière diffuse réduira l’éclat réfléchi sur les carreaux, la céramique et les miroirs. Si vous souhaitez installer des lampes proches d’un miroir, positionnez-les de chaque côté, plutôt qu’au-dessus pour ainsi éviter des ombres peu flatteuses pour se maquiller ou se raser. Des réglementations de sécurité particulières s’appliquent à toutes les installations et prises d’une salle de bain ; assurez-vous de vérifier la norme IP avant de procéder à tout achat. Consultez notre glossaire pour davantage d’informations à ce sujet.

Les différentes installations d’éclairage

Le type d’éclairage que vous souhaiterez dépendra de vos installations électriques et du nombre, de l’emplacement et de la disponibilité de prises présentes dans la pièce. La plupart des suspensions et des plafonniers nécessiteront d’être installés par un électricien.

Sans prise

Les suspensions

En plus de se décliner dans de multiples formes et coloris, ces modèles vous offriront une source de lumière primaire ou accentueront une lampe d’appoint. Beaucoup d’entre eux éclaireront aussi bien vers le haut que vers le bas, pour ainsi éviter un mauvais jeu de lumières et d’ombres.

La suspension normale

Peut se suspendre au plafond à la hauteur désirée
Se place aussi bien au-dessus d’une table que dans les escaliers
Attire l’attention sur une zone en particulier
Idéale pour les plafonds hauts

La suspension multiple

Un ensemble de plusieurs suspensions individuelles
Agencement varié

Le chandelier

Plusieurs éclairages, une seule installation centrale
Diffuse uniformément la lumière

L’applique murale

Idéale pour éclairer les angles et les recoins, optimiser son espace table de chevet, mettre en valeur une peinture ou une cheminée

 

Le plafonnier

Similaire aux suspensions
S’utilise comme éclairage général ou de fond

 

La lumière extérieure

Idéale pour éclairer une allée ou un garage, mettre en valeur un élément extérieur ou maximiser la sécurité
Assurez-vous de vérifier la norme IP

Avec prise

Les lampes sur secteur

Une lampe ajoutera toujours une touche saisissante à une pièce, tout en offrant une source lumineuse ciblée pour davantage de précision, comme pour la lecture, l’écriture ou l’utilisation d’un ordinateur. De plus, son usage vous évitera de vous fatiguer la vue.

Lampe de bureau

Cible des zones en particulier
Large choix de bases et d’abat-jours
Permet d’éviter de se fatiguer la vue

La lampe de table décorative

Vaste gamme de couleurs, de formes et de hauteurs
Souvent disponible avec variateur
Idéale pour un salon ou une table de chevet

La lampe sur pied

Source de lumière indépendante
Illumine les angles et les recoins

Glossaire luminaire

“Les nombreux termes techniques de l’industrie du luminaire sont souvent source de confusion pour n’importe qui aussi bien pour les architectes et les designers.”

 

Sir Terence Conran, The House Book, 1974

Ampoules

Une ampoule est une enveloppe transparente ou translucide, munie d’un filament qui produit de la lumière lorsque le courant passe au travers. Bien qu’un large choix d’ampoules existe, seules les modèles LED seront bientôt en vente dans l’Union Européenne.

Ampoules pour variateur de lumière

Si vous choisissez d’opter pour un variateur de lumière, soyez certain d’acheter une ampoule adaptée munie d’une certaine puissance électrique. L’utilisation d’une ampoule inadéquate pourrait endommager votre installation électrique ou votre luminaire.

La puissance électrique de l’ampoule doit se situer au-dessus du minimum et en-dessous du maximum de la puissance électrique du variateur. Si votre variateur de lumière peut accueillir plus d’une ampoule, comparez la puissance électrique totale de toutes les ampoules combinées avec la puissance électrique du variateur.

Variateur de lumière

Un variateur de lumière vous offrira la possibilité de choisir une grande luminosité ou au contraire de créer une ambiance plus feutrée. Faites appel à un électricien pour les suspensions ou les plafonniers. Certaines lampes indépendantes ou de table possèdent leur propre variateur intégré. Un variateur de lumière implique nécessairement l’achat d’ampoule spécifique.

Douilles

La douille correspond au type d’ampoule que vous choisirez. Si vous ne prenez pas le modèle adéquat, vous ne serez pas en mesure d’utiliser votre lampe.

Ampoules halogènes

L’ampoule halogène, aujourd’hui le remplacement le plus proche des anciennes ampoules incandescentes, est munie d’un filament en tungstène. Elle n’est cependant plus importée en Europe depuis septembre 2018 en raison de son aspect potentiellement dangereux, énergivore et de sa fragilité.

Norme IP – Indice de protection

Les degrés de protection IP des enveloppes situées autour des parties électriques des luminaires sont définis par la norme EN 60-529 IP. Cet indice se décompose en 2 chiffres après le symbole IP. Le premier indique la protection du luminaire contre les solides, tandis que le deuxième indique la protection du luminaire contre les liquides.
Ainsi plus le chiffre est élevé, plus l’ampoule est protégée. Choisissez le modèle adapté en fonction de l’emplacement de l’ampoule, à savoir dans une salle de bain, à l’extérieur exposée à la pluie ou non, dans une chambre etc.

Kelvin

Le Kelvin est une unité de mesure du système international qui exprime la température thermodynamique. Le nombre de Kelvin indique la couleur d’une source lumineuse. Plus le Kelvin est élevé, plus l’ampoule est chaude et ainsi plus l’ampoule sera lumineuse. Une ampoule à kelvin basse dévoilera une lumière orange ou jaune tandis qu’une ampoule à kelvin élevé offrira une lumière tirant sur le bleu.

2600 K > Jaune orange
3200 K > Blanc chaud (coucher de soleil)
5000 K > Blanc neutre (lumière du jour)
6500 K > Blanc froid (lumière polaire)

Ampoules LED

La lampe à diode électroluminescente ou LED est un type d’ampoule qui utilise jusqu’à 90 % moins d’énergie que les autres modèles et constitue ainsi l’ampoule la moins énergivore du marché. La durée de vie d’une ampoule LED est d’environ quinze ans. Elle est le seul modèle existant en Europe et se décline également en version variateur.

Lumens

Le mot “lumen” en latin signifie “lumière” et son symbole physique est “lm”. Il est utilisé dans le système international de mesure des flux lumineux et exprime la consommation totale lumineuse. Choisissez votre ampoule LED en fonction de son lumen et non de sa puissance électrique.

Température de couleur

La température d’une ampoule renvoie à la teinte de la lumière qu’elle dégage et sera donc liée également au Kelvin. Plus le Kelvin est élevé, plus la teinte tend vers une nuance bleue et froide. Si vous souhaitez un éclairage plus « chaud », chaleureux et convivial, optez pour une ampoule entre 2 700 et 300 Kelvin. Un Kelvin bas offrira une teinte plus orangée.

Puissance électrique

Le principal critère retenu pour évaluer le flux lumineux fourni par des lampes à incandescence classiques était la puissance électrique exprimée en watts. Aujourd’hui, le flux de lumière produit par les différents types de lampe varie pour une puissance donnée. Il est donc nécessaire d’avoir recours à un autre indicateur que la puissance électrique : le flux lumineux en lumens qui indique le pouvoir éclairant d’une lampe. Par exemple, 300 lumens peuvent suffire pour une lampe de chevet tandis qu’un flux de 1 000 à 1 200 lumens est recommandé pour éclairer une table à manger.

“ Des murs et sols sombres offrent moins de réflection et nécéssitent plus de luminaires si le
même degré de luminosité ambiante d’une pièce avec des murs clairs est recherché.”

 

Sir Terence Conran, The House Book, 1974